peinture

Comment Wang-Fô fut sauvé

Comment Wang-Fô fut sauvé est un conte de lMarguerite Yourcenar publié dans la Revue de Paris en 1936 et repris dans le recueil Nouvelles orientales deux ans plus tard. L'histoire, qui se déroule dans la Chine médiévale, suit un vieux peintre et son disciple confrontés à la colère de l'empereur. La nouvelle a été adaptée sous la forme d'un court métrage d'animation du même nom par René Laloux, sur des dessins de Caza, en 1987.

Balançoire

Un poème de Pierre Yang pour accompagner le tableau de son ami Wang Gang intitulé « Balançoire ».

Tang Wei Min

"Yuping m'a été présentée par une de ses amies pour apprendre la peinture. Elle était calme et se consacrait toujours à la peinture. Je sentais que je la connaissais mais je ne savais pas d'où et ni de quand, jusqu'au jour où j'ai remarqué que ses mains ressemblaient tellement à celles du tableau Femme en costume chinois traditionnel, j'ai réalisé qu'elle était cette femme dans mon esprit. J'ai ressenti la force d'affinité de l'autre monde et je l'ai invitée à devenir mon modèle." - Tang Wei Min

Michaye Boulter

Canalisant des souvenirs précieux et des affiliations durables, le travail de Boulter visualise une profonde synchronicité entre le monde naturel et la psyché humaine. Ces œuvres sont une invitation à l'expérience personnelle de Boulter de soi et du paysage, un écho de l'intérieur dans l'extérieur.

Tomás Sánchez

Tomás Sánchez est l’un des principaux artistes contemporains de Cuba, Tomás Sánchez est principalement connu pour ses paysages tropicaux luxuriants et intemporels. Sa vision épique et hyperréaliste de la nature – devenue profondément spirituelle par la pratique de la méditation – s’apparente à une quête écologique : celle d’un paradis perdu.

Peng Kang-Long

Les coups de pinceau caractéristiques DE Peng Kang-Long donnent une vie et une énergie extraordinaires aux arbres et aux fleurs qu'il peint, souvent densément remplis de roches et de montagnes sans vie. Peng libère une émotion dynamique à travers une coexistence du yin et du yang dans ses peintures.

Ivresse

« L’ivresse venue, nous coucherons sur la montagne nue Avec le ciel pour couverture et la terre pour oreiller. » - Li Po

Wong Wa

Wong Wa est un artiste chinois accompli et reconnu : peintre, calligraphe, céramiste, sculpteur. Né en 1953, il fut enseignant à l’école des Beaux-Arts de Hong-Kong en parallèle à son œuvre artistique. En France depuis 1984, Wong Wa entreprend un travail sur les métissages du passé et du présent, de l’Orient et de l’Occident.

Maruyama Ōkyo

円 山 応 挙 Ōkyo Maruyama est un peintre japonais du XVIIIe siècle, fondateur de l'école Maruyama, devenu, ensuite, Maruyama-Shijō. Il est né le 12 juin 1733 à Tamba (près de Kyoto) et mort le 31 août 1795.

Yang Ermin

Yang Ermin est l’un des tenants de la peinture « néo-lettrée » ou peinture au lavis, à laquelle il confère délibérément une riche polychromie.

Nagasawa Rosetsu

Reconnu comme l'un des artistes les plus excentriques et les plus imaginatifs du Japon moderne, Nagasawa Rosetsu (1754-1799) a produit des œuvres visuellement passionnantes et défiant toute classification au cours de sa brève carrière. Ses peintures très dynamiques ont été créées avec des coups de pinceau vigoureux et parfois même avec ses doigts. Cependant, il a également créé des compositions plus délicates qui ont été peintes avec des pinceaux fins dans une riche palette de couleurs d'énergie et d'esprit

Hsia I-fu

夏逸夫 Xià Yìfū peint principalement avec de l'encre et de l'aquarelle, dans un style qui rappelle les peintures traditionnelles chinoises. Il se concentre également sur les paysages de montagnes dans la brume ou les paysages montrant des falaises se jetant dans la mer.

Aller à la barre d’outils