Share This Post

Lectures

Deux cerisiers amoureux

Cerisiers à Yoshino. Paire de paravents à six panneaux, époque Edo

Conte zen

Deux cerisiers amoureux, nés loin l’un de l’autre, se regardaient sans pouvoir se toucher.

Nuage les vit, ému de compassion, il pleura de douleur et agita leurs feuilles … mais cela ne suffisait pas,
les cerisiers ne se touchaient pas.

Tempête les vit, émue de compassion, elle hurla de douleur et agita leurs branches … mais cela ne suffisait pas,
les cerisiers ne se touchaient pas.

Montagne les vit, émue de compassion, elle trembla de douleur et secoua leurs troncs … mais cela ne suffisait pas,
les cerisiers ne se touchaient pas.

Nuage, Tempête et Montagne ignoraient que sous la terre, les racines des cerisiers étaient entrelacées dans une étreinte intemporelle

Share This Post

Professeur de qi gong et de tai chi chuan, créateur de l'école Nuage~Pluie
%d blogueurs aiment cette page :
Aller à la barre d’outils