Kazuyuki Suto

須藤和之 Kazuyuki Suto – Sato Sakura Gallery Kazuyuki Suto – Art Japan

Excursion à la grotte de Zhang Gong

Excursion à la grotte de Zhang Gong, 1700, Shitao

La peinture de la grotte par Shitao, réalisée au sommet de ses pouvoirs artistiques, vers 1700, est l’un de ses chefs-d’œuvre les plus somptueux.

Canestra du Caravage

Corbeille de fruit, huile sur toile, Caravage

Ce morceau de peinture apparemment simple se concentre sur l’humilité et la simplicité des fruits. Cependant, ce qui apparaît à première vue frais et vital est en fait consommé rapidement : les feuilles se dessèchent et la pomme au centre a une tavelure voyante. Le sens de la vie et de la mort est très fort dans ce travail : la jeunesse, mais essentiellement toute l’existence humaine, se termine trop rapidement, tout comme les fruits et les fleurs ne durent qu’un instant. Ce moment, éternel et à la fois éphémère, que le Caravage a voulu arrêter pour toujours sur sa toile.

Koon Wai Bong

Chuchotements des bois, 2014, encre sur papier, panneau du triptyque, Koon Wai Bong

En tant qu’artiste contemporain, Koon Wai Bong ne se permet jamais de vivre dans le passé, d’un côté, il plonge dans la tradition de la peinture chinoise; de l’autre côté, il chevauche les frontières de l’art chinois et communique avec l’esthétique de l’art contemporain ou de l’art d’autres cultures.

La fleur de prunier

Fleurs de prunier, cigogne et cerf, encre et couleur claire sur papier, Ganku (1749-1838), Goshun (1752-1811), Azuma Tôyô (1755-1839), période Edo

梅花 méi huā est connue depuis plus de mille ans à travers la poésie et la peinture chinoise, elle est la fleur de l’hiver, annonciatrice du printemps.

Tatsuya Ishiodori

Né en Mandchourie en 1945, Ishiodori Tatsuya passe son enfance à Kagoshima puis s’installe à Tokyo, où il obtient le diplôme des Beaux-Arts en 1970. Devenu un artiste à succès, il s’intéresse surtout pendant vingt ans à l’art du portrait. Il vient souvent à Paris, y acquiert un atelier et s’y marie en 1988. Depuis, il navigue entre la France et le Japon. Vivre et travailler à l’étranger lui fait prendre conscience de sa culture d’origine. Il découvre que la peinture japonaise est en même temps « absolument originale » et « totalement universelle » : il veut, en renouvelant la tradition, être à la fois « authentique » et « moderne ».

I Nyoman Wirdana

Flora Avis Bali, 2010, huile sur toile par I Nyoman Wirdana

Les peintures de l’artiste balinais I Nyoman Wirdana célèbrent la couleur et la joie. Ses images racontent le mythique et le mystique, s’inspirant du cosmos et de la nature tout en étant uniquement balinaises.

Dans un jardin qu’on dirait éternel

Dans un jardin qu’on dirait éternel

Film de Tatsushi Omori avec Haru Kuroki, Mikako Tabe, Kirin Kiki

Dans une maison traditionnelle à Yokohama, Noriko et sa cousine Michiko s’initient à la cérémonie du thé. D’abord concentrée sur sa carrière dans l’édition, Noriko se laisse finalement séduire par les gestes ancestraux de Madame Takeda, son exigeante professeure. Au fil du temps, elle découvre la saveur de l’instant présent, prend conscience du rythme des saisons et change peu à peu son regard sur l’existence. Michiko, elle, décide de suivre un tout autre chemin.

Entrons dans le jardin, dans le jardin sauvage et foisonnant
Avant que je
L’avale
L’eau de la source a bruissé
Sur mes dents

Du simple pliage d’une serviette au nombre de pas imposés ou aux gestes méticuleux exécutés par des mains « qui pensent », jour après jour, saison après saison, année après année, Noriko apprend la lenteur et la patience, se révélant pudiquement à nous, en voix off, dans l’exploration de plus en plus sensible de son moi intérieur.

日々是好日 nichinichi kore kōnichi  

Un accomplissement qui prendra du temps et que symbolise la devise, immuable entre toutes, répétée à l’envi par l’enseignante : Chaque jour est un bon jour et que Noriko va faire sienne, ayant intégré progressivement la signification zen à sa propre expérience de vie.

Il y a des choses qui demandent du temps et ce sont celles qu’on parvient à comprendre petit à petit.

Zen, la vie de Dogen

Dogen regardant la lune. détail, Monastère Hokyoji, préfecture de Fukui

Zen est un film japonais réalisé en 2009 par Banmei Takahashi. Le film raconte l’histoire vraie du jeune moine japonais Dōgen qui s’initia au bouddhisme zen en Chine au xiiie siècle et l’importa au Japon.

Mers sensorielles

Mers sensorielles, Iris van Herpen

Le 20 janvier 2020, Iris van Herpen a présenté sa dernière collection Couture, intitulée «Sensory Seas», au Cirque d’hiver Bouglione à Paris. Pour cette collection, Iris van Herpen s’inspire des processus sensoriels qui se produisent entre la composition complexe du corps humain, reflétée par l’écologie marine fibreuse de nos océans.

Kayama Matazō

Ondes de printemps et d'automne, 1966, Matazo Kayama

加山 又造 Kayama Matazō fut un peintre japonais Nihonga du XXe siècle, né à Kyoto en 1927. Ses œuvres donnent l’impression d’un croisement entre une peinture et une photographie. En 1950, il a commencé à incorporer des éléments discrets du cubisme , ainsi que des éléments du futurisme italien dans sa série de peintures centrées sur les oiseaux et autres animaux.

Minjung Kim

Encre sur papier mûrier Hanji, Minjung Kim

Créer implique de consumer son identité, de s’oublier en se mettant au diapason de son souffle, pour que surgisse un mouvement spontané. Dans la présence à l’instant, le geste se réalise en relation avec la matière. Un dialogue s’instaure, sans que l’on sache d’où provient l’intention.