Japon

Les 72 pentades de Yamato

Dans les temps anciens, le peuple japonais divisait une année en 24 périodes (節氣 jié qi), en se basant sur les classiques chinois. Mais c’est à travers les 72 sous-divisions du calendrier traditionnel japonais que l’on ressent encore plus intensément la nature prendre vie.

Hiramatsu Reiji

Hiramatsu Reiji peintre japonais né à Tokyo en 1941, visite Paris pour la première fois en 1994 et découvre les Nymphéas à l’Orangerie. Il se plaît alors à marcher sur les traces du maître français dont il visite le jardin de Monet à Giverny. Hiramatsu eut l’impression de se trouver face à des paravents ou des panneaux décoratifs japonais. Ému et bouleversé par la beauté de cette œuvre, il décide de partir sur les traces de Monet, à la recherche de sa pensée et de son art. Il se rend en France à plusieurs reprises et effectue de longs séjours à Giverny où il exécute sans relâche des croquis du bassin aux nymphéas.

Le Jardin des rochers 

Ecrit directement en français en 1936, Le Jardin des rochers est le premier grand roman de Nikos Kazantzaki. Il y rend compte de sa découverte du Japon et de la Chine. Qu'il soit question d'architecture, de gastronomie, de spiritualité, de relations entre les femmes et les hommes ou encore de nature, tout est évoqué avec force détails et sensualité. Oscillant entre récit historique et récit de voyage, cet ouvrage est aussi une tentative d'autocritique du mode d'agir et de pensée occidental. Sans oublier la question de la recherche d'une liberté - liée pour Kazantzaki à une collaboration victorieuse avec toutes les forces de la vie - qui parcourra l'ensemble de son œuvre.

Sabres

刀 dāo est une catégorie d'armes blanches chinoises. Ce terme est souvent traduit en français par sabre ou parfois épée. Le sabre est initialement une arme adoptée par la cavalerie. Il se répand sous les Han en raison de sa robustesse et de sa polyvalence, c'est une arme d'estoc et de taille. Le sabre à double courbure et lame évasée aujourd'hui utilisé par les pratiquants de wushu n'a été utilisé dans l'armée régulière que jusqu'à la dynastie Ming. Les militaires lui ont ensuite préféré un sabre de type japonais manié initialement à deux mains.

Deux cerisiers amoureux

Deux cerisiers amoureux, nés loin l'un de l'autre, se regardaient sans pouvoir se toucher. Nuage, Tempête et Montagne les virent et s'en émurent.

Le sanctuaire Heisenji Hakusan

平泉寺白山神社 Heisenji Hakusan jinja Le sanctuaire Heisenji Hakusan est un sanctuaire shinto de la ville de Katsuyama, dans la préfecture […]

Les eaux-fortes de Tanaka Ryohei

Contrairement à beaucoup d'artistes de sa génération, Tanaka Ryohei préféra se consacrer à la gravure à eau-forte qu'à l'estampe sur bois traditionnelle. Il fit rentrer le Japon traditionnel et campagnard avec ses maisons aux toits magnifiques dans l'art contemporain grâce à son trait.

Le grand livre d’images de toutes les choses

Intitulé 万物絵本大全図, Le Grand livre d’images de toutes les choses, cet ouvrage inédit réunit des illustrations aux sujets très variés qui pour certains ne se retrouvent pas ailleurs dans l’œuvre de Katsushika Hokusai (葛飾 北斎 1760-1849). L’artiste représente aussi bien des paysages et des phénomènes naturels que des animaux, des fleurs ou des figures mythologiques, historiques et littéraires. L’iconographie qu’il développe est principalement liée à l’histoire et la culture de la Chine ancienne et de l’Inde, mais également de l’Asie du Sud-Est et l’Asie centrale.

Iki

Iki est une notion esthétique japonaise qui peut être caractérisée par un certain détachement, une forme d'élégance, le charme de la discrétion, le sens de l'urbanité, celui de l'ombre plutôt que de la lumière, l'amour des couleurs sobres, le goût des saveurs âpres…

Sesshū Tōyō

Des traits intrigants de l'esthétique japonaise sont révélés à travers les pratiques artistiques de Sesshū Tōyō et de son œuvre la plus célèbre, le soi-disant Paysage d'encre éclaboussée de 1495 (Haboku Sansui, littéralement, Paysage d'encre cassée).

Sabi

Le sabi fait référence à la sensation face aux choses dans lesquelles on peut déceler le travail du temps ou des hommes. Le caractère sabi (寂) est ainsi gravé sur la tombe de l'écrivain Junichirō Tanizaki (1886-1965), dans le temple Hōnen-in (dédié au moine Hōnen), à Kyoto.

Katsushika Hokusai

Les Carnets de croquis par Hokusai (北斎漫画 Hokusai manga), publiée entre 1814 et 1878, est l’un des chefs-d’œuvre du livre illustré japonais de l’époque d’Edo

  • 1
  • 2