Share This Post

Genèse de l’empire céleste

Regards

Dragons, phénix et autres chimères

Depuis des temps immémoriaux, la Chine s’est intéressée au Grand récit de l’Univers. Dès les premières dynasties, des guetteurs du ciel relèvent le mouvement des corps célestes. La cosmologie devient science d’État et les souverains -les fils du Ciel- les garants de la mise en écho du Ciel et de l’empire.

L’histoire de ces épousailles entre le Ciel et la Terre peut se déchiffrer à travers le prisme du jade. Seul le jade est en mesure d’établir un pont de cinquante siècles et d’offrir simultanément un miroir réfléchissant le Ciel, la Terre et les hommes.

Symboles emblématiques, bestiaire mythique et instruments rituels illustrent ce propos, invitant le public à découvrir quelque 200 œuvres insignes. Des pans inédits de la civilisation chinoise sont abordés, éclairés, par l’archéologie, l’anthropologie ou l’astronomie. Cette approche pluridisciplinaire est facilitée par une médiation simple sans pour autant se départir des questions existentielles qui impliquent aujourd’hui l’humanité toute entière.

Share This Post

Professeur de qi gong et de tai chi chuan, créateur de l'école Nuage~Pluie
%d blogueurs aiment cette page :
Aller à la barre d’outils