Share This Post

Pratiques / Regards

Épée du ciel et de la terre

Epée du ciel et de la terre

乾坤剑 qiánkūn jiàn

L’épée Qiankun a été restaurée par le professeur Liu Wentao, le conservateur du Musée chinois d’art des armes anciennes et un héritier de la sixième génération d’experts en forge. Le Musée chinois d’art des armes anciennes est la première institution professionnelle de recherche et de restauration d’armes anciennes en Chine.

Le pommeau (剑首 jiàn shǒu) sculpté en bronze gravé a le pouvoir de chasser tous les soucis. Le chas (剑眼 jiàn yǎn) permet d’attacher le pompon (剑穗 jiàn suì)

La fusée (剑柄 jiàn bǐng) de la poignée (剑把 jiàn bǎ) en cuivre est de forme hexagonale, le cuivre en est gravé de précieux motifs qui mettent la grue (鹤 hè) en pleine lumière.

Caractère 乾坤 en style sigillaire
Caractères 乾坤 en style sigillaire

Le fourreau de l’épée (剑鞘 jiàn qiào) est orné d’un sceau avec les caractères 乾坤 en style sigillaire, le ciel (乾 qián) et la terre (坤 kūn) ; ainsi qu’un dragon sans corne (螭龙 chī lóng) alongé en son milieu.

La garde de l’épée (剑格 jiàn gé) ainsi que des éléments du fourreau sont ornés de fleurs de pruniers, d’orchidées, de bambous et de chrysanthèmes. Le symbole du yin et du yang (太極圖 taìjítú) est mis en lumière. Les lettrés chinois nommaient ces quatre nobles plantes : les quatre gentilshommes (花中四君子 huā zhōng sìjūnzǐ). L’expression compare les quatre plantes au 君子 jūn zǐ ou l’homme de bien du confucianisme.

Le fourreau de l’épée est en bois tendre habillé de la peau d’un poisson perle et recouvert d’une laque noire.

La lame (剑身 jiàn shēn) est élancée et incrustée des sept étoiles de la Grande Ourse (北斗七星 běi dǒu qī xīng), le taoïsme nomme 七元解厄星君 qī yuán jiě è xīng jūn.

Share This Post

Professeur de qi gong et de tai chi chuan, créateur de l'école Nuage~Pluie
%d blogueurs aiment cette page :