Pratiques

Pratiques add comment

Cheng Man Ching 1969-1972

Ces reportages de la tĂ©lĂ©vision taĂŻwanaise montrent le professeur Cheng Man Ching et de sa femme Juliana Ting Cheng lors d’une visite Ă  Kinmen en 1972 ; une exposition de peinture en 1971 avec plus d’une centaine de peintures du professeur, y compris des paysages et des fleurs; le professeur en 1969 Ă  l’exposition Sept amis de la peinture qui s’est tenue au Rumu Hall de la Ligue des femmes. Le professeur Cheng avait crĂ©e la sociĂ©tĂ© de peinture en 1954.

L’amer
Pratiques add comment

L’amer

Ne craignez pas le travail amer. Si vous le craignez, vous ne progresserez pas. Les classiques du taijiquan disent que la racine correcte est dans le pied. Un débutant peut développer une racine en passant simplement trois à cinq minutes, matin et soir, debout une seule jambe.

AbrĂ©gĂ© d’histoire du qi gong
Pratiques add comment

AbrĂ©gĂ© d’histoire du qi gong

La mĂ©decine Ă©nergĂ©tique s’est dĂ©veloppĂ©e en Chine pendant des milliers d’annĂ©es. Bien que l’art et les compĂ©tences cliniques du qi gong mĂ©dical chinois soient considĂ©rĂ©s comme faisant partie intĂ©grante de la mĂ©decine traditionnelle chinoise contemporaine, ses origines historiques remonteraient bien au-delĂ  de l’invention de l’écriture.

Artemis pyx
Pratiques add comment

Artemis pyx

Platon (Î Î»ÎŹÏ„Ï‰ÎœÂ 427-347 AEC) relate dans Le banquet (ÎŁÏ…ÎŒÏ€ÏŒÏƒÎčÎżÎœ, 380 AEC), comment Socrate (470 -399 AEC), philosophe, mais aussi combattant aguerri, Ă©tait restĂ© des heures en posture, immobile debout, durant une trĂȘve de la bataille de PotidĂ©e en 432 AEC. Socrate  pratiquait l’artĂ©mis pyx et avait l’habitude de mĂ©diter ainsi.

Aller à la barre d’outils