Pratiques

L’accroupissement
Pratiques add comment

L’accroupissement

L’art oubli√© de l’accroupissement est une r√©v√©lation pour les corps ruin√©s par la position assise.
Traduction de l’article¬†“The forgotten art of squatting is a revelation for bodies ruined by sitting”¬†de¬†Rosie Spinks¬†parue sur le site Quartzy¬† le 9 novembre 2017.

La forme Yang en 103 postures
Pratiques add comment

La forme Yang en 103 postures

La forme¬†en 103 postures, ¬†forme traditionnelle ou forme longue, est une s√©quence de mouvements utilis√©s pour pratiquer le tai-chi-chuan de style Yang.¬†L‚Äôex√©cution de cette¬†s√©quence de mouvements, lorsqu’elle est effectu√©e √† la vitesse prescrite, demande¬†habituellement de¬†25 √† 30 minutes.

La méditation
Pratiques add comment

La méditation

Une philosophie unique sous-tend cette tradition de gu√©rison ; une fa√ßon de vivre pour les femmes qui est lib√©ratrice et qui leur redonne leur pouvoir. Le Dr Xiaolan Zhao donne un bon aper√ßu des th√©ories fondamentales de l’√©nerg√©tique chinoise. Elle propose un programme de sant√© dynamique redonnant sa place au corps et √† l’esprit.

Sur la question de “Song”
Pratiques add comment

Sur la question de “Song”

śĚĺ sŇćng en gros, “√™tre dans un √©tat ‚Äč‚Äčde non-tension”, est l’√Ęme du tai chi chuan, mais c’est √©galement une notion souvent mal comprise. Beaucoup de pratiquants de tai chi chuan croient, √† tort, que pour √™tre “Song”, nous ne devrions pas utiliser toute la force, √©tant de sorte totalement “d√©tendu”, sans tension dans nos muscles ou nos articulations. Toutes ces id√©es sont, en fait, diam√©tralement oppos√©s √† la compr√©hension correcte de “Song”, causant chez de nombreux praticiens, souvent apr√®s de nombreuses ann√©es de pratique, un arr√™t dans leur progr√®s.

Gérard Blaize
Pratiques, Principes add comment

Gérard Blaize

Quand je suis arriv√© au Japon, en 1976, je pensais y rester 2 ans pour continuer l‚Äô√©tude de l‚ÄôA√Įkido au Dojo central de Tokyo (√† l‚Äô√©poque, j‚Äô√©tais 3 e dan). J‚Äôy suis rest√© 5 ans et demi (de f√©vrier 1976 √† ao√Ľt 1981), et pendant ce s√©jour j‚Äôai rencontr√© celui qui allait devenir mon ma√ģtre en A√Įkido : Michio Hikitsuchi Sensei. Parall√®lement, j‚Äôallais suivre l‚Äôenseignement d‚Äôune √©cole de Jo-Jutsu (b√Ęton) sous la direction de Shigeiro Matsumura Sensei et d√©couvrir la pratique du Katsugen Undo de Ma√ģtre Haruchika Noguchi.

Aller à la barre d’outils