Blog

Notes de chevet

Sei ShĂŽnagon (1885), YĂŽshĂ» Chikanobu (1838-1912)

æž•è‰ć­ Makura no sƍshi

Les Notes de chevet est une Ɠuvre majeure de la littĂ©rature japonaise du XIe siĂšcle, attribuĂ©e Ă  Sei Shƍnagon et achevĂ©e en 1002.

Au printemps, j’aime observer l’aube devenant graduellement de plus en plus blanche jusqu’Ă  ce qu’une faible teinte rosĂ©e couronne la cime de la montagne, tandis que de grĂȘles bandes de nuages pourpres s’étendent au-dessus.
En Ă©tĂ©, j’aime la nuit, non seulement quand la lune brille, mais l’obscuritĂ© aussi, quand les lucioles s’entre-croisent dans leur vol, ou quand la pluie tombe.
En automne, c’est la beautĂ© du soir qui m’émeut le plus profondĂ©ment, pendant que je suis du regard les corbeaux qui cherchent par deux, trois et quatre un endroit oĂč se percher, et que le soleil couchant projette la splendeur de ses rayons en approchant de la crĂȘte des montagnes. Et encore plus dĂ©licieux est de voir passer les oies sauvages en longues lignes qui, dans la distance, paraissent infiniment petites. Et quand le soleil est complĂštement couchĂ©, combien est Ă©mouvant d’entendre le fredonnement des insectes ou les soupirs du vent !
En hiver, qu’indiciblement belle est la neige ! Mais j’aime aussi l’éblouissante blancheur du givre, et mĂȘme, parfois, le froid intense. C’est alors qu’il est bon d’aller vite chercher de la braise et d’allumer les feux. Et ne nous laissons pas persuader par la douce chaleur de midi de permettre aux tisons du foyer ou du brasier de devenir un tas de cendres blanches.

Notes de chevet

Les Notes de chevet se composent de nombreuses notes, impressions sur le vif de l’auteur, abordant tour Ă  tour les choses qu’elle aime ou dĂ©teste voir, Ă©couter, manger et boire, ainsi que d’historiettes au sein de la cour impĂ©riale, des poĂ©sies et quelques avis sur ses contemporains. Alors que c’est surtout un travail personnel, l’Ă©criture et les compĂ©tences poĂ©tiques de Shƍnagon le rendent intĂ©ressant comme Ɠuvre littĂ©raire, et il s’agit d’un prĂ©cieux document historique. Une partie a Ă©tĂ© rĂ©vĂ©lĂ©e Ă  la Cour par accident du vivant de Shƍnagon.

æž…ć°‘çŽèš€ Sei Shƍnagon

Dame Sei Shƍnagon est une femme de lettres japonaise qui a produit des Ɠuvres Ă©crites vers l’an 1000 qui sont considĂ©rĂ©es comme une des productions majeures de la littĂ©rature japonaise et mondiale et parfois comme la premiĂšre forme romancĂ©e.


You might be interested in …

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :